DJ Barbelivien et DJ Drogba : “Les Entraîneurs”

Par Les Entraîneurs

Le DJ est aujourd’hui le dieu de la nuit, c’est le musicien des temps modernes. C’est lui, son image, qui compte et peu importe la musique. Et peu importe s’il sait mixer ou non. Nous sommes Les Entraîneurs, un groupe de DJ, nous sommes passés professionnels dans l’art de gérer les playlists musicales via un ordinateur.

Nous proposons un projet musical où nous invitons les gens à participer/danser/interagir sur des musiques produites majoritairement dans les années 1980 puis passées, oubliées, méprisées. Nous utilisons ces chansons d’artistes méconnus, peu connus ou mal connus, car elles ont quelque chose de poétique et d’intemporel. Des chansons qui sont parfois de purs produits de producteurs pour gagner de l’argent facilement ou de simples chansons de musiciens qui n’ont pas trouvé leurs publics. Des anomalies dans le système. Exactement ce que nous sommes, Les Entraîneurs, dans le système actuel des soirées. Nous voulons retourner aux racines du disco, qui est à la base une musique populaire qui a permis de rassembler différentes communautés ouvrières (les communautés noires et italiennes de Philadelphie avant d’influencer les nuits new-yorkaises et le monde).

Notre idée de départ est assez simple, nous voulons danser et raconter des histoires. Les performances sont des cocréations avec les spectateurs qui deviennent des acteurs. À notre univers musical nous voulons mixer une écriture documentaire, questionner d’autres personnes de différents âges et métiers qui vivent à proximité du lieu de représentation pour ainsi créer un écho ou une confrontation entre la musique et les histoires racontées. Nous voulons aussi laisser une large place à l’improvisation pour que puisse se refléter une multitude d’interprétations aussi multiples que les reflets d’une boule à facettes.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •