Le Château de Barbe-Bleue / La Voix humaine

Le Château de Barbe-Bleue / La Voix humaine
Par

(c) Vincent Pontet

Déjà l’univers du metteur en scène polonais à Garnier est en soi un oxymore. Bien sûr Barbe-Bleue (Bartók), le château, ses femmes, ses portes et ses mystères, l’esthétique warlikowskienne s’y confronte entre kitsch et magie, le glauque au service de l’étrangeté. Mais c’est surtout la “Voix Humaine” de Poulenc qui résonne dans ce diptyque résolument contemporain grâce à la fabuleuse Barbara Hannigan et le travail vidéo de Denis Guéguin, très présent, qui appuie encore cette mise en abyme du moi et de la solitude à l’aube de la folie.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

D'autres articles par